A quoi ressemblera l’assurance maladie dans les années à venir

0
91

Ils sont 84% ces français à estimer que le système d’assurance maladie est excellent. Mais 74% d’entre eux pensent craignent pour sa continuité, comme l’explique le sondage Odoxa.

Plusieurs français sondés déclarent craindre pour l’avenir de l’assurance maladie que plusieurs demande à reformer de façon profonde urgemment d’après une enquête d’opinion Odoxa dévoilée ce dimanche par Le Parisien-Aujourd’hui-en-France.

L’enquête montre à quel point les français sont attachés à leur système d’assurance maladie estimé « excellent » par 84% d’entre eux qui ont été questionnés. Il est même meilleur que celui proposé par d’autres pays.

De la même façon, ils sont 79% à se dire qu’il est en danger et 74% à être craindre pour sa continuité. Pendant que la majorité des domaines composant le régime général sont au vert, l’assurance maladie elle, est dans le rouge depuis vingt-cinq ans.

Avec un reliquat négatif de 2,6 milliards d’euros, il représente une perte de 125% pour le régime général, alors qu’en 2015 son déficit était de 85%.

Pour 58% des français, ce régime n’est pas durable sur le long terme. « Il faut donc le réformer de façon profonde » jugent une grande partie des personnes questionnées soit (69%). Toutefois, ils refusent les deux solutions principales que propose François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle 2017. 58% des français sont opposés à la hausse de la prise en charge des frais de santé par les mutuelles et 89% d’entre eux ne sont pas d’accord avec le fait que le remboursement de médicaments ne se limite uniquement qu’aux maladies les plus graves.

Par ailleurs, 82% des français apprécient d’autres projets comme le fait d’avantager les soins ambulatoires afin de baisser les dépenses d’hospitalisation. 77% des français souhaitent l’encouragement de l’utilisation des médicaments génériques» 72% sont favorables à la limitation des arrêts maladie».

Mais pour plusieurs français, il n’est pas probable que la situation de l’assurance maladie ne soit meilleure. Ils sont pratiquement 91% à se dire qu’elle pourrait augmenter et par conséquent leur revenir cher dans les années à venir ».