Application : photographier ses grains de beauté pour prévenir le mélanome

L’institut Gustave Rousse a développé une application dont le rôle est de prévenir le mélanome en surveillant ses grains de beauté.

Prévenir le mélanome et la recherche mise en avant

La plupart du temps, les grains de beauté sont considérés comme inoffensifs et parfois banalisés. Et très peu de personnes y font attention alors qu’il est conseillé de les surveiller afin de prévenir tous cancers de la peau.

On conseille souvent de consulter un spécialiste en dermatologie chaque an. Avec l’application appelée iSkin, créée par l’Institut Gustave Roussy il est possible de suivre les recommandations.

En fait, ISkin est a placé dans le plan intitulé « Ensemble contre le mélanome » créé pour faire face au cancer en faisant des préventions, des dépistages et finançant la recherche.

Ce programme repose sur ces trois buts à savoir permettre le suivi, la sensibilisation, la prévention des risques, la prévention des risques, participé à la recherche.

Réagir à l’apparition des premiers signes

Cette application a précédemment été imaginée pour l’auto- surveillance où le patient surveille ses grains de beauté en les surveillant et en surveillant ceux de ses proches.

L’ensemble des photos sont gardées et de ce fait, il sera possible de faire une comparaison de l’aspect des grains de beauté au fur et à mesure que le temps passe. Rien qu’en voyant des signes apparaître, on devrait être amené à consulter un spécialiste. Quand vous remarquez que le grain est asymétrique, ou si vous remarquez que les bordures sont anormales, la couleur non conforme, le diamètre en hausse et si vous remarquez un changement. Il s’agit de la technique ABCDE (asymétrie, bord, couleur, diamètre, évolution).

Grâce à ce système, il sera possible situer les spécialistes des problèmes de peau qui travaillent dans un secteur donné ou celui où réside le patient. Ceci pour permettre une mise en contact. Ces photos pourront aussi être envoyées au spécialiste en dermatologie choisi et ce dernier pourra juger s’il est important de consulter.

PARTAGEZ
Moi, Benjamin, 23 ans et étudiant en Psychologie à l'Université de Lyon 2. Je partage ici mes anecdotes ou encore mon expériences (petite) d'étudiant. Je parle de tout, mais surtout de rien ! Bonnes lectures !