Méningite : la santé de la fillette hospitalisée est stationnaire

0
64

L’ARS Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées a fait état ce samedi d’une fillette de 11 ans souffrant d’une méningite. Son état est stable.

Une petite fille de 11 ans, vivant dans les Hautes-Pyrénées a été admise au sein du CHU de Purpan (Toulouse) après avoir attrapé une méningite, d’après une annonce faite ce samedi par l’Agence régionale de santé (ARS) Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées. « Le plus inquiétant c’est la santé de la petite fille », d’après la déclaration faite à l’AFP par une porte-parole de l’ARS, arguant pourtant une « amélioration » de son état de santé.

L’Agence de santé a déclaré avoir appelé les personnes qui ont été proches d’elles de façon rapprochée et réitérées » dans les 10 jours avant l’apparition des symptômes. Ces personnes vont recevoir un traitement préventif par antibiotiques. D’autre part, les enfants qui fréquentent la même école que la fille ont bénéficié d’un vaccin.

Risque de transmission infime

La racine de méningocoque qui a causé la maladie n’a pas encore été résolue. L’ARS a pourtant énoncé que le risque de transmission de la méningite hors du milieu direct est insignifiant.

La transmission de la méningite se fait à travers des sécrétions oro-pharyngées, en cas de toux, de postillons… Cette infection concerne surtout les enfants et les adolescents, notamment quand les saisons changent. Les symptômes de la maladie, qui sont reconnus pour être souvent brusques, sont parfois amalgamés avec ceux d’une ordinaire infection due à un virus. Nuque raide, sensibilité augmentant à la lumière et apparition des tâches rouges, sur le corps suffisant pour consulter un spécialiste.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here