Les recommandations officielles accusées de faire grossir la population

0
64

Plusieurs scientifiques anglos-saxons indiquent que les conseils venant de manger moins gras et « beaucoup de céréales et féculents » favorisent l’obésité et le diabète.

Depuis de nombreuses années, en occident, on rencontre de nombreux cas d’obésité et de diabète de type 2. D’après les recommandations de nutritionnistes reconnus et issus de différents pays, il est conseiller de consommer des glucides et réduire les graisses. Cependant, plusieurs spécialistes britanniques et américains ont suscité des polémiques en annonçant que ce type de régime sont à l’origine de l’obésité de du diabète.

Controverse en Angleterre

D’après un rapport deux ONG, (le National Obesity Forum et la Public Health Collaboration) critiquent les conseils officiels qui préconisent des régimes qui contiennent très peu de graisse. Le rapport indique que ces recommandations ont « des retombées néfastes sur la santé ». Ceux-ci indiquent que : « dans les aliments comme les aliments les plus naturels et nourrissants, la viande, le poisson, les œufs, les produits laitiers, les noix, les graines, olives, avocats on trouve des matières grasses saturées. En décrédibilisant de façon répétitive la graisse naturelle, qu’on trouve partout, plusieurs personnes sont obligées d’arrêter de consommer des aliments qui devraient être en principe bénéfique pour leur santé. »

Dans ce rapport on peut lire qu’il est conseiller aux personnes qui souffrent de diabète de type 2 d’adopter un régime alimentaire composé de graisse au lieu de glucides. D’après le rapport, il faut faire attention aux groupes de pression commerciaux qui construisent des recommandations officielles souvent dangereuses.

Ce n’est pas que les recommandations sont mauvaises, mais plutôt que les gens ne les suivent pas.